Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 14:00

recette-macaron-meringue-francaise-framboise.JPGrecette-macaron-a-la-framboise.JPG

macaron-framboise-recette.JPG
 

Voici un macaron que j'avais depuis longtemps envie de tester ! J'aime beaucoup les fruits rouges en général, et j'étais déjà tombé sur la recette qui me convenait (la cuisine de Bernard, pas de surprise), il fallait juste que je m'y mette. Les macarons, c'est un cadeau in pour Noël ! Déjà ça en jette, mais en plus, c'est plus original qu'une boîte de chocolat, même si ça fait toujours bien plaisir, surtout quand c'est des ferrero rochers (je tente le coup, peut-être qu'on m'en offrira du coup ! ;)).

 

Ces macarons sont super bons. La confiture fait-maison est bien ferme et du coup pas trop humide, ce qui est parfait pour les macarons. Et je trouve que bien que ça reste de la confiture, ce n'est pas trop sucré non plus. Vraiment de beaux macarons !

 

recette-macaron-framboise-pas-trop-sucre.JPG

Ingrédients pour une vingtaine de macarons :

Temps de préparation : 1h

Temps de cuisson : 2x16 minutes 

Coques    

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- colorant alimentaire rouge

 

La recette détaillée se trouve ici. Vous y trouverez aussi les astuces pour bien réussir vos macarons.

 

Garniture framboise

- 450g de framboises surgelées

- 550g de sucre

- 1 sachet de Vit Pris

 

Verser, dans un petit récipient le contenu du sachet de Vit Pris et ajouter un peu de sucre (à déduire ensuite des 550g de sucre) et mélanger. Réserver.

 

Dans une casserole, faire cuire à feu doux les framboises surgelées. Une fois que le mélange bout, ajouter le sucre et remuer. Laisser cuire le temps que le sucre soit complètement dissoud.

 

Ajouter alors le mélange sucre/vit pris et bien mélanger. Cuire pendant 8 minutes puis laisser refroidir.

 

On obtient une confiture très ferme, très prise, idéale pour les macarons qui ne seront pas humidifiés par la garniture.

 

Garnir les coques de la garniture froide à la framboise, il faut l'utiliser à température ambiante pour plus de faciliter, surtout si vous utilisez une poche à douille. Conserver les macarons dans une boîte hermétique au frigo, ils se gardent quelques jours et sont meilleurs le lendemain. On peut également congeler les macarons, dans ce cas, il suffit de les sortir une demi heure avant dégustation.

 

Bonne dégustation !

 

recette-macarons-framboise.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 18:00

macaron-épice-pains-d'épices-confiture-pomme-cannelle

 

Je voulais faire un macaron aux saveurs de noël, pour cette belle période de l'année. Je n'ai pas eu à réfléchir très longtemps : des coques aux épices de pain d'épice garnies de confiture pomme cannelle que j'avais récemment réalisée. Et le résultat est vraiment sympa !

 

Le mélange pain d'épice/pomme n'est plus à prouver, et c'est certifié 100% noël. Je n'ai pas ajouté de colorant aux coques, ainsi c'est juste les épices qui apportent la couleur. La confiture était bien ferme, idéale pour les macarons et la touche de cannelle rappelle encore les épices de pains d'épices. Vraiment très sympa ! Après une nuit au frigo, l'arôme pain d'épice est bien présent et se lie parfaitement à la confiture.

 

recette-macaron-de-noel-pain-d-epice-pomme-cannelle.JPG

recette-macaron-saveur-noel

Ingrédients pour une vingtaine de macarons :

Temps de préparation : 1h

Temps de cuisson : 2x16 minutes

 

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- 2 CàC d'épices de pain d'épice

- confiture de pomme et cannelle

 

 

La recette détaillée se trouve ici. Vous y trouverez aussi les astuces pour bien réussir vos macarons.

 

La seule différence est qu'on ajoute les épices de pain d'épices tout au début, au mélange sucre glace/ poudre d'amande. On les mixe tous les trois ensemble puis le reste de la recette suit la trame classique du lien.

 

Une fois dressé, j'ai saupoudré mes coques avec des épices de pain d'épices pour apporter de la couleur. Mais c'est facultatif.

 

Une fois les coques cuites et refroidies, il ne reste plus qu'à les garnir de confiture de pommes et cannelle maison ou une confiture de pommes du commerce. Laisser au frigo dans une boîte hermétique une nuit pour plus de saveur et des macarons bien fondants et croquants à la fois.

 

Bonne dégustation !

 

recette-macarons-epice-de-noel-pomme.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 18:00

recette-macaron-meringue-francaise-mirabelle.JPG

 

Voici un macaron qui fleure bon l'été, surtout en cette période hivernale ! La mirabelle, j'aime trop ça ! J'en avais utilisé pour faire de la confiture, délicieuse d'ailleurs. Et je me suis dis que ça ira bien dans un macaron ! Et effectivement, ça se marie très bien !

 

La confiture apporte le côté fruité mais aussi fondant au macaron. On peut même y laisser quelques morceaux pour plus de texture. C'est sucré, certes, mais pas à l'excès non plus. Et puis, mirabelle et amande, ça va bien ensemble.

 

Pour changer le visuel, j'ai utilisé un tout petit peu de colorant rouge en poudre, auquel j'ai ajouter quelques gouttes d'eau. Et avec un pinceau, j'ai appliqué le colorant sur la coque du dessus.

 

recette-macarons-confiture-mirabelle

Ingrédients pour deux fournées de macarons :

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- colorant alimentaire jaune

 

La recette détaillée se trouve ici. Celle-ci est à base de meringue française.

 

- confiture de mirabelle maison

 

Une fois les coques de macarons refroidies, les fourrer avec une cuillère à café de confiture de mirabelle. Si celle-ci n'est pas assez épaisse, il suffit de la mettre à cuire et d'ajouter un peu de Vit pris, voir de la gélatine. Mais attention à ne pas en mettre trop. Laisser refroidir avant de fourrer.

 

Une fois fourré, vous pouvez les laisser tels quels ou comme moi, les colorer à l'aide d'un pinceau.

 

A conserver au frais une nuit de préférence avant consommation. Les macarons se gardent quelques jours au frigo, dans une boîte hermétique, et se congèlent très bien.

 

Bonne dégustation !

 

recette-macaron-mirabelle.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 18:00

recette-macarons-citron-acidule.JPG

 

Voici une nouvelle recette de macaron, dans la gamme des saveurs assez classiques pour un macaron. N'empêche, c'est vraiment délicieux ! Je les fourre au lemon curd fait maison, la même crème utilisé pour les tartes au citron, juste trop bon !! Le citron est adouci par les coques du macaron, mais apporte beaucoup de fraîcheur et de peps, ce que j'aime beaucoup !

 

Pour le coup, je n'ai pas utilisé ma recette habituelle à la meringue française, mais j'ai testé la recette de La Cuisine de Bernard, à la meringue italienne. La meringue italienne a l'avantage de ne pas craindre l'humidité, ce qui est un gros avantage pour les macarons. Par contre, elle est plus longue à préparer, un peu plus délicate et un thermomètre de cuisson est nécessaire.

 

Franchement, je n'ai pas été bluffé par le résultat. Je les trouve ni plus beau, ni meilleur qu'avec la meringue française. Le temps était humide et la plupart ont bien réussit, mais certains ont quand même craquelés. On disait également que la coloration est plus belle à la meringue italienne, encore une fois, je ne vois pas de différence. Et en plus, ils sont plus sucrés. Bon, ils étaient quand même très beaux et très bons, mais je vais continuer à faire ma recette habituelle, elle a déjà fait ces preuves et me convient parfaitement.

 recette-macaron-au-citron-lemon-curd

 

Ingrédients pour une trentaine de macarons :

Coques :

- 150g de poudre d'amandes

- 150g de sucre glace

- 60g + 50g de blanc d'oeuf

- 150g de sucre semoule

- 35g d'eau

- quelques gouttes de jus de citron

- colorant alimentaire jaune en poudre

 

 

Préchauffer le four à 140°C.

 

Les premières étapes sont les mêmes que pour la recette à la meringue française. On commence par mixer la poudre d'amande avec le sucre glace, puis on tamise ce mélange dans un saladier. On ajoute à ce mélange, les 60g de blanc d'oeuf. Réserver le tout.

 

On prépare maintenant la meringue italienne.

 

Pour cela, on fait chauffer dans une petite casserole l'eau et le sucre semoule, le tout sans remuer, et à feu fort.

 

Dès que la température atteint les 110°C, commencer à monter les 50g de blanc en neige. Ajouter les gouttes de jus de citron quand les blancs s'affermissent. Les blancs doivent être fermes lorsque le sirop atteint 118°C. Attention à ce qu'ils ne soient pas trop ferme non plus, sinon ils risquent de grainer à l'ajout du sirop.

 

Quand le sirop a atteint les 118°C, le verser doucement sur les blanc tout en continuant à battre. Les blanc vont se raffermir. Il faut battre jusqu'à ce que la meringue refroidissent et atteigne 40°C. Ajouter le colorant et continuer à battre. La meringue italienne est prête.

 

Ajouter une CàS de meringue italienne dans le saladier contenant le mélange poudre d'amande/sucre glace, ainsi que les 60g de blanc. Mélanger à l'aide d'une cuillère à soupe. On obtient un mélange assez consistant. Ajouter le reste de la meringue en l'incorporant cette fois-ci délicatement. On doit obtenir un mélange lisse, homogène et souple. En effet, la pâte doit s'affaissait un peu sans être trop liquide. On aura alors de beaux macarons bien lisses.

 

Former ensuite les coques en mettant ce mélange dans une douille et former des petits tas sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé. Si vous obtenez une petite pointe sur le haut de la coque qui persiste, prenez la plaque et soulevez -la de quelques cm au-dessus de votre table ou plan de travail et laisser tomber la plaque. Cela tassera vos coques. Normalement, si la pâte a été bien macaronné, les macarons doivent un peu s'affaisser pour devenir lisses, comme sur la photo.

 

Bernard conseille de ne pas laisser croûter les macarons à la meringue italienne, donc les enfourner directement, plaque par plaque, à 140°C pendant 16 minutes. Laisser refroidir.

 

Lemon curd :

- 125g de sucre glace

- 73g de beurre mou

- le zeste d'un citron râpé d'un citron bio, préalablement lavé

- 10cl de jus de citron

- 2 gros oeufs

 

La recette détaillée est ici.

 

Fourrer les macarons à l'aide d'une poche à douille ou d'une cuillère à café. Les conserver au frais, dans une boîte hermétique, une nuit avant de les déguster.Les macarons se gardent quelques jours au frigo et se congèlent très bien.

 

Bonne dégustation !

 

recette-macaron-meringue-italienne-citron

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 18:00

recette-macaron-banane-chocolat

 

Voici les tous premiers macarons que j'avais testé ! D'ailleurs, c'est même la photo de ces macarons qui ornent la bannière du blog ! J'avais eu pas mal de chance je pense, parce qu'ils m'avaient réussi à la perfection ! Pour une première, ça aide beaucoup pour se relancer ! 

 

Ca fait longtemps que je voulais vous partager cette recette, aimant beaucoup l'alliance banane/chocolat noir. On dit généralement que les fruits rouges se marient bien avec le chocolat noir et que les fruits jaunes se marient bien avec le chocolat au lait. C'est vrai mais pour le coup, le noir a bien marché aussi. La recette des coques est toujours la même et la ganache est d'une simplicité enfantine. Ces macarons sont vraiment bons et la banane apporte une touche de fraîcheur bien appréciée.

 

recette-macaron-banane-ganache-chocolat

 

J'ai trouvé cette recette sur le beau blog Rdv aux mignardises, le même blog sur lequel j'ai pris la recette de base de mes coques à macarons.

macaron-chocolat-banane.jpg

Ingrédients pour une trentaine de macarons :

Temps de préparation : 25 à 30 minutes pour les coques et 10 minutes pour la ganache

Temps de repos : 1 nuit pour la ganache

Temps de cuisson : 2x 15 minutes

Les coques

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- colorant alimentaire jaune

 

La recette détaillée et en image des coques se trouve ici. Vous y trouverez également des astuces pour bien les réussir.

La ganache chocolat banane :

- 100g de chocolat noir

- 2 petites bananes bien mûres ou une grande

- 2 CàS de beurre mou

- 1 CàS de crème liquide

 

Ecraser les bananes dans une assiette creuse à l'aide d'une fourchette. Réserver.

 

Faire fondre le chocolat avec le beurre et la crème au bain-marie ou au micro-onde (plus de précision ici sur la fonte du chocolat) et bien mélanger. On doit obtenir un mélange lisse et homogène. Ajouter les bananes écrasées et mélanger.

Mettre au frais pendant une nuit ou au moins 3h pour que la ganache prenne.

 

A l'aide d'une poche à douille ou d'une petite cuillère, déposer un peu de ganache sur une coque et recouvrir d'une autre de même taille.

 

Conserver vos macarons au frais, dans une boîte hermétique. Comme ils contiennent de la banane, il est conseillé de les manger assez rapidement, pour éviter qu'ils ne détrempent, bien que le chocolat ralentit ce processus. On peut également les congeler.

 

Bonne dégustation !

 

recette-macaron-ganache-chocolat-noir-banane-copie-1.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 18:00

recette-macaron-banane-curd.JPG 

Je vous ai présenté dernièrement le banana curd et j'avais parlé dans mon article de l'utilisation que j'en avais faite. Et voilà le résultat : des macarons au banana curd.

 

Je suis passée par une frénésie de macarons ces derniers jours, pleins d'idées me sont venus et l'envie d'en faire était très forte ! Heureusement, j'ai réussi à me calmer ! Faut dire que mes macarons n'étaient pas parfaits, et ça j'aime pas trop ! J'ai bien dû me rendre à l'évidence que faire des macarons l'été c'est pas l'idéal, l'humidité, ça me réussit pas ! J'ai quand même pu sortir quelque chose de bien et même si visuellement c'est pas le top, gustativement c'est vraiment pas mal.

 

Ces macarons à la banane sont vraiment pas mal. Pas trop sucré, ce qui est pas forcément le cas pour un macaron, la banane s'allie très bien avec le goût d'amande des coques. Seul bémol, comme toujours, avec des macarons fourrés aux fruits, il faut les consommer rapidement, sinon c'est ramollisement garantie ! Conservez-les au frais, dans une boîte hermétique.

 

 

recette-macaron-a-la-banane-copie-1.JPG

Ingrédients pour une trentaine de macarons :

Coques :

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- colorant alimentaire jaune

 

La recette détaillée et accompagnée d'astuces pour réussir ses coques de macarons se trouvent ici !

Banana curd

- 2 bananes bien mûres

- 1/2 citron bio

- 2 oeufs

- 50g de sucre

- 40g de beurre 

La recette détaillée du banana curd se trouve ici. C'est vraiment rapide à réaliser et demande finalement peu d'ingrédients. Il suffit de s'y prendre un peu à l'avance, comme pour toutes les ganaches, pour que le curd ait le temps de refroidir.

 

Une fois les coques cuites et refroidies, les fourrer de banana curd à la poche à douille ou à l'aide d'une petite cuillère.

 

Les poser à plat dans une boîte hermétique et conserver au frais. On peut bien sûr les manger tout de suite. En effet, si la cuisson des macarons est réussi, ceux-ci seront tout de suite craquants et fondants en même temps, sans temps de repos.

 

Bonne dégustation !

 

 

recette-banana-curd-french-macaron.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 18:00

recette-macaron-cappucino-delicieux-italie.JPG

 

Ma semaine italienne se poursuit, et aujourd'hui je vous propose une recette sucrée : des macarons au cappucino ! Je peux vous dire que c'est tout bonnement délicieux !! Allez, un peu de culture, comme c'est une semaine spéciale. Le cappucino est en fait un mélange d'expresso, ce café très fort et court, rallongé avec du lait entier. Il tirerai son origine d'un moine capucin, qui aurait créer cette nouvelle boisson pour réchauffer les soldats lors de la bataille de Vienne. Le nom cappucino vient du moine capucin, dont la couleur serait similaire à la boisson. Bon, ça reste assez obscur ! Toujours est-il que le cappucino reste un incortournable de l'Italie qui s'est bien exporté.

 

recette-macarons-au-cappucino-cafe.JPG

 

J'avais au départ prévu de faire des macarons au café, mais au moment de préparer la ganache, je me rend compte que mon reste de café soluble avait tout déséché (la faute à la senséo bien sûr, on ne consomme pas de café chez nous !). Je me rabat donc sur du cappucino, pas sûre du résultat !

 

Eh ben, finalement, je me félicite de mon choix ! Le goût de café est juste comme il faut, bien perceptible mais pas trop fort, ce qui serai peut-être arrivé si j'avais utilisé du café comme prévu. Même moi, qui ne suis pas vraiment une grande amatrice de café dans les desserts ben j'ai vraiment beaucoup aimé ! Il est conseillé de préparer la ganache la veille, comme ça elle aura tout le temps de bien prendre. Si vous connaissez les yaourgt café liesgois, et ben je trouve que la ganache a le même goût que la crème au café de ce yaourgt.

 

J'ai utilisé la recette de Pierre Hermé des macarons au café, que j'ai remplacé par du cappucino.

 

recette-macaron-cappucino-cafe-pierre-herme.JPG

 

Ingrédients pour une trentaine de macarons :

Les coques

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- 1 CàC de cacao en poudre

 

La recette détaillée de coques de macarons ainsi que des astuces pour bien réussir ses coques se trouvent ici.

recette-macaron-cappucino-chocolat-blanc-meringue-francaise.JPG

La ganache au cappucino

- un sachet de préparation à cappucino (environ 10g)

- 200g de chocolat blanc

- 20cl de crème liquide entière

 

Dans une casserole, faire bouillir la crème et ajouter la préparation pour cappucino. Bien mélanger avec un fouet pour éviter la formation de petits tas de café. Retirer du feu et couvrir la casserole pour laisser infuser 10 minutes.

 

Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Une fois fondu et lisse, verser en trois fois la crème liquide au cappucino sur le chocolat blanc, en mélangeant bien entre chaque versement. On obtient une préparation lisse et homogène. Celle-ci est encore bien liquide. Mettre la ganache dans un petit saladier et couvrir d'un film alimentaire au contact. Mettre au frais pendant plusieurs heures. Le mieux c'est tout une nuit. La ganache sera alors bien plus ferme et ne coulera pas une fois dans le macaron.

 

Une fois la ganache au cappucino bien prise, fourrer les macarons (des paires de coques à tailles identiques) avec cette ganache en utilisant une poche à douille, ou à défaut, une petite cuillère. Stocker les macarons au frais, dans une boîte hermétique.

 

Bonne dégustation ! (ou buon appetito) ;)

 

recette-macaron-trop-bon-cappucino.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 13:00

 

 

 

macarons-chocolat-maison-meringue-française1

 

Les macarons font un peu parti de la pâtisserie de luxe et peu osent se lancer dans leur confection de peur de se louper. C'est vrai qu'il faut un peu s'y connaître pour les réussir, mais les macarons sont réellement à la portée de tous. Je vais vous partager la recette de base des coques de macarons, celle que j'utilise toujours, à base de meringue française (sans cuisson) ainsi que quelques trucs et astuces que j'ai grapillé un peu partout et que j'ai pu expérimenté moi-même. Avec ça, vous pourrez vous lancer en toute confiance dans la préparation de beaux macarons, lisses et avec leur belle collerette, croustillant sur le dessus et mou à l'intérieur, bref des macarons réussis que vous serez fier de partager avec vos invités !

 

Pour voir les recettes des macarons présentés au travers des photos, cliquez directement sur la photo ou cliquez sur la catégorie "macarons" à droite du blog.

 

macaron-noix-de-coco-recette

grand-macaron-type-framboisier-recette-idée-fête-des-mèr

macarons-pommes-caramélisées-recette

recette-macarons-trois-chocolats-comme-un-gâteau-ganache-m

 

Pour deux fournées de macarons (une trentaine de macarons donc environ soixantes coques) :

 

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- colorant alimentaire

 

 

1) La première étape consiste à mixer finement la poudre d'amande avec le sucre glace. Cela permet d'obtenir de la poudre d'amande bien fine et ainsi obtenir des macarons plus lisses. Pour éviter les coques à l'aspect granuleux, toujours faire cette étape ainsi que la suivante.

 

2 ) Une fois mixé (dans un blender ou autre), utiliser un chinois et tamiser la préparation dans un saladier. Cette étape est importante pour éviter que la douille ne se bouche lors de la confection des coques. Cette étape permet aussi d'éviter d'avoir des amas de poudres d'amandes et donc d'obtenir des coques granuleuses.

 

mactam

 

3 ) On passe ensuite à la confection de la meringue française. Pour cela, on bat ensuite les blancs avec la pincée de sel. Dès que le mélange devient mousseux, ajouter un tiers du sucre et continuer à battre. Ajouter progressivement le reste du sucre. Battre quand même un certain temps afin d'obtenir une meringue bien ferme. Celle-ci est prête lorsque, quand on sort les bras du batteur, il reste un "bec" de meringue au niveau des bras. Une astuce pour assurer sa meringue est d'utiliser des blancs d'oeufs dit "vieux", c'est-à-dire séparés des jaunes et conservés au frais depuis un ou deux jours. C'est pendant la confection de la meringue que l'on ajoute le colorant, quand celle-ci est presque prête.

 

macaronmer

 

4 ) On arrive à l'étape crucial : le macaronnage ! C'est à ce moment que se joue le résultat que vous allez obtenir : pas assez macaronné, vos coques ne seront pas lisses, trop macaronner, elles risquent de se fissurer ou encore de partir en cacahouète et de ne pas développer de collerette. Il faut trouver le juste milieu et c'est pas forcément évident. Mais d'abord, c'est quoi le macaronnage ? C'est tout simplement le mélange de la meringue avec la préparation poudre d'amande et sucre glace. La bonne technique est donc de mélanger correctement c'est-à-dire en douceur, avec une cuillière en bois, de partir au fond et remonter le mélange. Une préparation bien macaroné se voit quand on arrête de mélanger et que la pâte s'affaise, sans être trop liquide non plus.

 

macaronmac-copie-1

 

Pour mélanger les deux préparations sans casser la meringue, on effectue un mouvement lent de cercle du fond du saladier vers le haut, puis ainsi de suite jusqu'à obtenir un mélange homogène.

 

macaronsaprmac

 

5) On va ensuite former les coques. Pour cela, mettre ce mélange dans une douille et former des petits tas sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé. Si vous obtenez une petite pointe sur le haut de la coque qui persiste, prenez la plaque et soulevez -la de quelques cm au-dessus de votre table ou plan de travail et laisser tomber la plaque. Cela tassera vos coques. Normalement, si la pâte a été bien macaronné, les macarons doivent un peu s'affaisser pour devenir lisses, comme sur la photo.

 

Il faut également être un peu familliarisé avec la poche à douille et son utilisation. Mais à force d'essayer, on y arrive. Penser à toujours bien 'boucher" l'extrémité haute de la poche en tournant celle-ci afin que la pâte ne remonte pas à chaque pression. Une main tient la poche et donne la pression, en gardant le haut bouché, l'autre dirige la poche.

 

macaronavtcui

 

6) Le croutage : Laisser crouter les coques pendant une demi-heure au moins, c'est-à-dire reposer les coques avant de les mettre au four. Vous pouvez vérifier au bout de ce temps s'ils ont bien crouté en touchant la coque, celle-ci sera collante. Cette étape est très importante car elle permet d'obtenir des macarons non craquelés, avec les belles colerettes. Attention à l'humidité de la pièce. Celle-ci peut contribuer au craquelage des macarons malgré le croutage. Essayer toujours d'avoir une pièce sèche en aérant ou en faisant chauffer le four avec la porte entre-ouverte. 

 

Aussi, une astuce toute bête mais finallement pas tant que ça, dans la mesure du possible, ne stockez pas vos macarons en cours de croûtage sur le plan de travail à côté de l'évier. Les macarons sont très sensibles à l'humidité et vous contribuez comme ça aux coques fendillés (paroles d'expériences).

 

Pendant ce temps, préchauffer le four à 140°C à 145°C.

 

Dans la recette de base, il est indiqué 160°C. Mais depuis, j'ai adapté le temps et la température de cuisson à mon four qui chauffe fort. En effet, au bout du temps impartie, mes coques avaient souvent brunis et étaient un peu sèche. J'ai donc diminué à la température et je cuis maintenant mes coques à 145°C pendant 15 minutes, et le résultat est top : mes coques gardent la teinte donnée par le colorant, elles sont cuites comme il faut (craquantes sur le dessus et fondantes à l'intérieur et ce sans repos au frais et se détachent sans problème du papier sulfurisé à la sortie du four.

 

7) La cuisson : Faire cuire pendant 15 minutes puis laisser reposer. Alors au niveau de la cuisson, on parlera de plusieurs astuces pour obtenir la fameuse colerette : laisser la porte entre-ouverte, superposer des plaques vides sous celle qui contient les plaques... J'ai essayé la première, et le résultat était mitigé. Finalement, je ne fais rien de ça, je pense que l'étape vraiment importante est de laisser crouter les macarons. Après, si vous n'obtenez pas la colerette pour votre première fournée, n'hésitez pas à entre-ouvrir la porte du four, cela doit sûrement aussi dépendre du type de four.

 

Essayer de ne pas superposé les plaques de macarons, mais faire cuire une fournée après l'autre, pour un résultat optimal. Sinon souvent ceux du haut sont bien mais ceux du dessus laissent à désiré.

 

macaronscuit

 

Si tout s'est bien passé, vous devez obtenir ce résultat : coques lisses, qui se décollent facilement du papier (si c'est pas le cas, c'est sûrement qu'ils ne sont pas assez cuits), belles colerettes, couleur conservé et surtout gustativement, une coque croustillante et un intérieur fondant. Il suffit normalement d'exercer une faible pression sur une coque pour voir si c'est parfait : elle se fendille un peu (croustillant) pour après être tendre (fondant) !

 

Si malgré tous ces conseils, il y a eu un loupé, pas de panique, ça arrive à tout le monde ! Il faut persévérer ! Ca va venir ! Et pour éviter le gachis, une recette super sympa pour utiliser les coques râtés en faisant de délicieux rochers aux amandes.

 

macaron-à-la-vanille-recette

macarons-confiture-de-lait-recette

map5

macarons-spéculos-spéculoos-recette

 

8) La ganache ou fourrage : c'est pas le propos de l'article mais un petit mot quand même pour vous rappeler quelques principes élémentaires : attendre que celle-ci soit bien prise, pour éviter que ça ne dégouline partout. Pour cela, la préparer la veille. Eviter aussi les ganaches qui sont trop humides à moins de les manger rapidement, sinon les macarons prennent l'eau et ramollisent (les fruits sont les grands vainqueurs de cette catégorie, hors confiture). Puis enfin, faites-vous plaisir, c'est le fourrage qui apportera toute l'originalité au macaron. Sucré ou salé, tout est possible !

 

9) Pour finir, un petit mot sur la conservation des macarons. Les macarons se conservent toujours au frais, dans une boîte hermétique. On peut les garder ainsi quelques jours au frigo, qu'ils soient fourrés ou non. Mais ce qui est génial avec le macaron, c'est qu'il se congèle très bien. On peut congeler les coques seules ou les macarons tout prêts, il suffit de les sortir une heure avant la dégustation et ils sont top, comme s'ils étaient frais de la veille. De la veille, parce qu'on dit souvent que les macarons sont meilleurs après un séjour d'une nuit au frigo. Concernant la congélation, je les mets toujours au frigo une nuit avant de les congeler.

 

Reste la question de comment les mettre dans la boîte : à l'horizontal ou à la vertical ? Je dirai plutôt couché, histoire qu'ils prennent bien et qu'il y en a pas partout, surtout pour la première nuit. Après ce temps, ils sont bien figés donc c'est égal.

 

Bon ben maintenant, il ne reste plus qu'à se lancer ! Pour vous donner quelques idées, voici quelques photos de macarons, dont les recettes sont sur le blog ! Pour la liste complète, voir à droite, dans la catégorie macarons.

 

macaron-chocolat-noir-framboise-recette

macaron-fraise-curd-recette

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 16:28

recette-macarons-trois-chocolats-comme-un-gateau-ganache-m.JPG

 

J'aime beaucoup faire des macarons et je voulais tenter un nouveau goût. J'ai alors pensé au macaron trois chocolat : coques au chocolat noir, ganache montée en chocolat blanc et chocolat au lait fondu sur le dessus. Je me suis donc lancé dans ma préparation, avec juste un petit doute quant à la coque : dans l'idée je pense ajouter du cacao en poudre à la poudre d'amande, mais je redoute un risque de craquelure.

 

Le résultat finalement a été meilleur que prévu. Quelques craquelures quand même (de toute manière, j'ai eu des soucis avec mes fournées du jour, l'été et ce temps lourd n'est vraiment pas propice à la confection de macaron), mais un goût de chocolat prononcé dans la coque et c'est ça que je recherchais. Avec une ganache à la texture légère au chocolat blanc, le résultat est vraiment très sympa ! Pour une création personnelle, je suis plutôt satisfaite ! J'avais d'abord pensé juste finir mes macarons avec des petits filets de chocolat au lait fondu, finalement j'ai opté pour un trempage dans le chocolat, et je trouve que c'est encore plus sympa ! Visuellement, c'est top et gustativement, on sent bien les trois chocolats, c'est vraiment délicieux ! En fait, on a l'impression de manger un petit gâteau tellement c'est gourmand ! A vous de juger ! ;)

 

recette-macarons-trois-chocolats.JPG

Ingrédients pour une trentaine de macarons :

Coques :

- 100g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- 10 de cacao amer 

 

La manière de faire les coques est ici. Utiliser bien les ingrédients indiqués ci-dessus parce j'ai diminué la quantité de poudre d'amandes de 10g et j'ai rajouté 10g de cacao amer. Les coques auront non seulement une belle couleur chocolaté mais elles en auront aussi le goût.

 

recette-macarons-trois-chocolats-original.JPG

Ganache montée au chocolat blanc :

- 100g de chocolat blanc à 35%

- 70g (7cl) de crème liquide entière à bouillir

 

- 170g (17cl) de crème liquide entière froide

 

Préparer votre ganache classique selon cette recette.

 

Une fois la ganache mixée, ajouter la quantité de crème liquide froide et mélanger. Filmer la ganache au contact et placer au réfrigérateur pendant au moins 3h.

 

Fouetter ensuite la ganache à vitesse modérée pour obtenir une texture crémeuse et légère. Fourrer les macarons avec un peu de ganache et mettre au frais.

 

recette-originale-macarons-3-chocolats-visuel.JPG

Glaçage chocolat au lait :

- 100g de chocolat au lait

- un peu de lait

 

Faire fondre le chocolat au lait au bain-marie puis ajouter un peu de lait afin de le rendre plus liquide. Bien mélanger car le chocolat va s'agglomérer à l'ajout du lait. Pour faciliter le mélange, chauffer le lait avant.

 

Il ne reste plus qu'à tremper les macarons dans le chocolat fondu et de les déposer sur un plat. J'ai d'abord mis les macarons au congélateur pour plus de faciliter. Ca marche super bien !

 

Sinon il y a bien sûr la version deux chocolats qui est très sympa aussi et un peu moins sucrée.

 

macarons-2-chocolat-coque-chocolat-noir-ganache-montee-cho.JPG

 

Bonne dégustation !

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 18:00

recette-grand-macaron-framboise-idee-fete-mere.JPG

 

Et pour finir la série fête des mères autour de la framboise, un macaron un peu particulier ! En fait, il se construit plus comme un gâteau, et le résultat y ressemble. Je vous propose donc un grand macaron à la framboise, coulis de framboise et crème diplomate. C'est un peu un framboisier version macaron ! ;)

 

La framboise, comme tous les fruits, se marie très bien avec la crème diplomate. Le coulis de framboise apporte encore plus de fraîcheur et de peps et avec l'amande des coques à macarons c'est vraiment bon ! Je vous conseille néanmoins de les consommer rapidement parce que les framboises rendent l'eau et l'humidité détrempe les macarons. Vous pouvez aussi utilisé la crème pâtissière (ce que j'ai fait par manque de temps) mais il est plus conseillé d'utiliser la crème diplomate, qui rend moins l'eau et est aussi plus légère.

 

grand-macaron-type-framboisier-recette-idee-fete-des-mer.JPG

Ingrédients pour 6 grands macarons :

Coques :

- 110g de poudre d'amandes

- 110g de sucre glace

- 90g de blanc d'oeufs (ce qui correspond à environ trois petits oeufs)

- 110g de sucre semoule

- une pincée de sel

- colorant rouge

 

La recette détaillée des coques se trouve ici.

 

Et voici ce qu'on obtien : des belles coques bien cuites.

 

macaron-geant-cuisson-recette.JPG

Crème diplomate :

 

- 3 jaunes d'oeufs

- 60g sucre

- 30cl de lait

- 1 sachet de sucre vanillé

- 27g de farine

- 20g de maïzena

- 1 gousse de vanille

- 1 feuilles de gélatine

 

- 12cl de crème fraîche entière (à au moins 30% de MG)

- 25g de sucre

 

 

La recette détaillée se trouve ici. J'ai volontairement diminué les quantités pour être plus adaptées au nombre de macarons, mais si vous avez de quoi faire avec un reste de crème diplomate, n'hésitez pas à faire les quantités normales.

 

Si vous avez un thermomix, voici la recette rapide et pratique de la crème pâtissière. Il ne restera plus qu'à faire la chantilly et l'ajouter à la crème pâtissière une fois refroidie.

 

Finition :

- une trentaine de framboise

- du coulis de framboise

 

Une fois les coques, tartiner légèrement les coques des macarons. Déposer ensuite des framboises de la même taille sur le bord de la coque du dessous du macaron. Laisser assez de place entre chaque framboise pour y mettre un peu de crème diplomate.

 

Avec la poche à douille, déposer des tas de crème diplomate entre les framboises et garnir le centre de la coque. Déposer une CàC de coulis de framboise au centre et recouvrir d'une légère couche de crème diplomate. Recouvrir de la deuxième coque du macaron.

 

recette-fete-des-meres-grand-macaron-framboise-creme-dip.JPG

 

Et voilà un magnifique et très gourmand macarons qui plaira certainement à toutes les mamans ! Moi en tout cas, il me plaît ! ;)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Macarons
commenter cet article

Présentation

  • : La Cuisine de Malou
  • La Cuisine de Malou
  • : Un blog pour partager ma passion de la pâtisserie et des bonnes choses. C'est aussi l'occasion de partager mes origines alsaciennes en vous faisant découvrir des recettes typiques de la région.
  • Contact

Merci pour votre visite sur mon blog ! J'espère que vous trouverez ce que vous cherchez et que mes recettes vous plairont.


N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à me poser des questions, c'est avec plaisir que j'y répondrai.Pour ne rien rater, vous pouvez vous inscrire à la newsletter. Vous recevrez les articles à leur parution. J'ai également une newsletter mensuelle qui paraît au début de chaque mois, alors inscrivez-vous !

Pour tous ceux qui voudraient imprimer mes articles, il suffit de cliquer sur l'onglet "plus" en bas de l'article désiré et sur imprimer !

Pour tous ceux qui aimerait m'écrire personnellement ou m'envoyer des photos de leurs réalisations, voici mon adresse mail : lacuisinedemalou@gmail.com.

C'est avec plaisir que je réceptionnerai votre mail et vos photos, qui seront alors mises à l'honneur sur le blog ! =)


Bonne visite ! =)

 

Je rappele que tous les éléments présents sur ce blog (photos, textes et vidéos) sont soumis aux droits d'auteurs.

Recherche

Vous pouvez me retrouvez sur Youtube !!

Archives

Référencement

750g.jpg

 

LOGO_RECETTES_CUISINE.png

 

hellocoton

Partenaires

logo---Copie--2-.png

6462 300x300