Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 18:00

recette-clafoutis-myrtilles-jean-sulpice.JPG

 

Voici le clafoutis le plus original qu'il m'ait été donné de manger (et de réaliser) : un clafoutis aux myrtilles contenant des restes de brioches. Aussi étonnant dans la recette qu'au goût !

 

J'aime beaucoup les myrtilles et je voulais une recette originale qui change de la tarte aux myrtilles, qui en passant, est une de mes tartes préférées. Bon j'ai beaucoup de tartes préférées mais celle-ci fait partie de mon top 3 ! ;) Bref ! Pari gagné puisque pour le coup c'est original. J'avais encore des restes de brioches que j'avais congelée, pour justement ce genre de pâtisserie, c'était donc parfait !

 

Résultat vraiment intéressant ! Le clafoutis (ou devrais-je dire pudding ?) est super fondant, avec un bon goût de brioche au fond de la bouche et puis la myrtille apporte une note de fraîcheur que j'aime beaucoup ! Il n'est pas trop sucré ce qui est toujours appréciable pour un dessert et se prépare facilement. Seul bémol, je ne l'ai pas assez cuit, ayant utilisé un moule plus petit, il était donc plus haut, du coup, au centre, il était un peu liquide ! Mais ça ne nous a pas empêcher de le manger ! ;) En tout cas, merci à Jean Sulpice pour ce partage super gourmand !

 

recette-pudding-clafoutis-myrtilles.JPG

Ingrédients pour un clafoutis de 24cm de diamètre :

Source : Mercotte

 

- 150ml de lait

- 80g de beurre

- 155g de brioches (ça peut être des restes)

- 3 oeufs

- 80g de poudre d'amande

- 70g + 25g de sucre en poudre

- 1 pincée de sel

- 500g de myrtilles fraîches ou surgelées (j'en ai mis environ 300g surgelées, largement suffisant)

- 1 citron vert (pas mis)

 

Préchauffer le four à 160°C.

 

Dans une casserole, faire chauffer le lait avec le beurre. Détailler grossièrement la brioche et mettre les morceaux dans le bol du mixeur. Une fois le chaud et le beurre entièrement fondu, verser le tout sur la brioche pour la ramollir.

 

Ajouter sur la brioche, la poudre d'amande, 70g de sucre et les 3 jaunes d'oeufs. Mixer jusqu'à obtenir un mélange homogène. C'est un peu épais.

 

Pendant ce temps, monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Quand ils commencent à mousser, verser les 25g de sucre dans le saladier et continuer à battre jusqu'à ce que les blancs soient bien fermes.

 

Incorporer la pâte aux blancs délicatement puis ajouter les myrtilles et mélanger.

 

Verser la pâte dans un moule à manqué chemisé (beurré puis fariné) et enfourner pour 40 minutes, voir plus si il n'est pas cuit au centre. Laisser refroidir et démouler.

 

Bonne dégustation !

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Recettes de chef
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 18:00

recette-cookies-christophe-felder.JPG

 

J'avais depuis quelques temps, une envie de refaire des cookies. Je n'en fais pas souvent, mais j'avais envie de changement. J'ai donc opté pour une recette de notre pâtissier régional et bien reconnu : Christophe Felder. Sur son site, il propose une recette de cookies aux morceaux de chocolat que j'ai agrémenté de quelques noisettes concassées.

 

Franchement, ils étaient bien bons ! Croustillants autour et fondants au centre, tout ce qu'on attend d'un bon cookies. J'ai diminué ses proportions par 2, je ne comptais pas nourrir un régiment non plus. J'ai cuit une fournée en chaleur tournante et une autre en chaleur statique, ce qui m'a d'ailleurs bien mieux réussit ! Moi qui ais toujours cuisiné à la chaleur tournante, depuis que je prépare mon cap pâtissier, je découvre les qualités de la cuisson à chaleur statique. Bref, ces cookies sont vraiment très bons, mais pour être honnête, je préfère quand même ma bonne vieille recette américaine de cookies aux pépites de chocolat.

 

recette-cookies-chocolat-noisette.JPGrecette-cookies-facon-felder.JPG

Ingrédients pour environ 25 cookies :

Source : Christophe Felder (son site, c'est malheureusement pas lui personnellement qui me l'a donné) ^^

 

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

 

- 200g de farine

- 3g de sel fin

- 2g de bicarbonate de soude (pas primordial)

- 100g de beurre mou

- 75g de sucre semoule 

- 1 oeuf

- 100g de sucre cassonade

- 1 CàC d'extrait de vanille

- 100g de chunk ou barres de chocolat pour croissants coupés en morceau (ou pépites tout simplement)

- 50g de noisettes entières

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Dans le bol de votre robot, mettre le beurre mou (le sortir 1h avant ou le passer quelques secondes au micro-onde, attention il ne doit pas être fondu), les sucres, le sel, la vanille et l'oeuf. Mélanger doucement à la feuille jusqu'à obtenir un mélange homogène.

 

Ajouter alors la farine et le bicarbonate et bien mélanger.

 

Couper les barres de chocolat en morceaux, ou à défaut, utiliser le chocolat chunk du commerce ou des pépites de chocolat. Concasser les noisettes entières à l'aide d'un gros couteau.

 

Enlever le bol du robot et ajouter les morceaux de chocolat et de noisette et mélanger à la spatule.

 

Sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé, déposer 1 CàS de pâte en formant une vague boule, tout en espacant celles-ci de 5cm.

 

Enfourner pour 15 minutes. Les cookies doivent prendre une couleur dorée. A la sortie du four, les déposer sur une grille. Ils sont encore mous à ce moment-là mais en refroidissant, ils vont durcir. C'est comme ça qu'on obtient des cookies croustillants et fondants à la fois.

 

Bonne dégustation !

 

cookies-croustillant-moelleux-recette-gouter.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Recettes de chef
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 18:00

recette-paris-brest-de-mes-reves-philippe-Conticini.JPG

 

Il arrive desfois, quand on pâtisse, avant même d'avoir terminer le gâteau que l'on sait qu'on touche du rêve, qu'on est entrain de réaliser un vrai délice, une tuerie !! C'est tout à fait ce que j'ai pu ressentir en réalisant ce Paris-Brest, mon tout premier, mais certainement pas mon dernier ! C'est pas pour rien que Philippe Conticini est un grand pâtissier reconnu, c'est pas pour rien non plus que sa boutique s'appelle La pâtisserie des rêves ! Je peux vous dire que rien qu'à voir les choux gonfler, avec leur magnifique craquelin, ou encore rien qu'à mélanger cette crème au praliné, on devine que là, on atteint des sommets ! Et alors que la dégustation arrive, plus de doute possible, c'est juste une tuerie !!! Mamama, c'est juste délicieux, toppisime, merveilleux !!

 

recette-meilleur-paris-brest-patisserie-de-mes-reves.JPG

 

 

 

Certes, c'est long ! Il y a plusieurs préparation : le praliné aux noisettes (qui peut également s'acheter, mais c'est tellement bon maison, et quel fumet !), la pâte à choux, le craquelin et enfin la crème au praliné ! Reste encore le montage mais là, c'est que du plaisir ! C'est pas tous les jours qu'on se lance dans des grands gâteaux de chefs, mais desfois, ça fait vraiment plaisir, et ça vaut vraiment le coup ! Ah j'aime la pâtisserie ! =)

 

recette-paris-brest-praline-noisette-maison.JPG

meilleure-recette-paris-brest-conticini-delicieux.JPG

 

     Ingrédients pour 5 Paris-brests (grands) :

Temps de préparation :

Temps de cuisson :

Craquelin :

- 40g de beurre mou

- 50g de sucre roux ou cassonade

- 50g de farine 

- 1 pincée de sel ou fleur de sel

 

Mettre tous les ingrédients dans un petit saladier et mélanger à la main. On obtient une sorte de pâte sablée. Le beurre doit être mou, à température ambiante, surtout pas fondu. Former une boule avec la pâte et l'étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 2mm. Mettre au frais pendant 30 minutes au moins.

 

recette-craquelin-pour-pate-a-choux.JPG

Crème pâtissière au praliné : (les proportions ci-dessous sont doublées par rapport à la recette de P. Conticini, il en restera un tout petit peu à la fin. Sinon vous pouvez garder les proportions normales et utiliser la pâte à choux restante pour des chouquettes par exemple)

- 280g de lait demi-écrémé

- 25cl de crème liquide

- 30g de maïzena

- 60g de sucre semoule

- 4 jaunes d'oeufs

- 2 feuilles de gélatine (4g)

- 160g de praliné noisette (maison pour moi, recette ici)

- 140g de beurre doux

 

Prévoir encore un peu de praliné pour le montage.

 

J'ai préparé ma crème pâtissière au thermomix. Pour cela, il suffit de mettre tous les ingrédients dans le bol sauf le beurre et le praliné et programmer pour 7min/Vit 4/90°C.

 

Si vous n'avez pas de thermomix, procéder de la manière suivante en utilisant les ingrédients ci-dessus.

 

Mettre la gélatine dans un bol d'eau froide pour qu'elle ramolisse.

 

Une fois la crème pâtissière prête, la transvaser dans un saladier. Ajouter la gélatine sur la crème pâtissière chaude et mélanger. Ajouter le praliné et le beurre coupé en dés et mélanger jusqu'à ce que le beurre soit entièrement fondu et qu'on obtienne un mélange homogène et lisse. Filmer au contact de la crème et mettre au frais. Elle doit être entièrement refroidit pour le montage.

Pâte à choux :

- 125g de lait

- 125g d'eau

- 110g de beurre

- 140g de farine

- 1 CàC de sel

- 1 bonne CàC de sucre

- 5 oeufs entiers (ou 4 gros oeufs)

 

Préchauffer le four à 170°C.

 

Dans une casserole, faire bouillir le lait, l'eau, le sel, le sucre et le beurre. Le beurre doit entièrement fondre. Une fois que le mélange bout, ajouter toute la farine et bien mélanger. Utiliser une cuillère en bois. Le mélange va alors devenir une sorte de pâte, une boule que l'on va assècher pendant encore 1 à 2 minutes. Pour cela, remuer juste cette boule dans la casserole, sur le feu. Cette étape est importante pour que les choux gonfflent bien et ne retombent pas à la cuisson. Retirer du feu, et mettre la boule de pâte dans un saladier pour qu'elle refroidisse.

 

Une fois froide, ajouter un à un les oeufs. Cela nécessite pas mal d'huile de coude. Pour faciliter la tâche, vous pouvais battre les oeufs à l'avance. Pour ceux qui ont un thermomix, là c'est magique : on met la pâte dans le bol, on mixe vitesse 5 et on rajoute 1 à 1 les oeufs en laissant tourner et en attendant 10 secondes entre. Le résultat est parfait. Je n'ai mis que 4 oeufs, les miens étaient gros. Il faut que la pâte soit souple mais pas liquide non plus. Ajuster le nombre d'oeuf selon la texture de la pâte.

 

Mettre la pâte à choux dans une poche à douille (douille unie à gros trou) et dresser les Paris-Brest sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Une des particularités du Paris-Brest de Philippe Conticini est de le dresser en forme de couronne de choux. Former de gros choux collés, environ 5 à 6 choux par couronne. Vous pouvez aussi former deux grandes couronnes de 12 à 14 choux.

 

faconnage-paris-brest-pate-a-choux.JPG

 

Sortez le craquelin du frais et enlever une feuille de papier sulfurisé. Découper au couteau des carrés de craquelin de la taille des choux et les déposer sur les choux. Cela formera une croûte croustillante après cuisson et permettra aux choux d'être bien ronds et très beaux. 

 

recette-pate-a-choux-craquelin.JPG

 

Enfourner pour 25 à 30 minutes voir plus selon la taille des choux. Ils doivent être bien dorés et surtout ne pas retomber une fois la porte du four ouverte. Je les laisse encore dans le four éteint histoire de finir la cuisson en douceur. Laisser refroidir.

 

choux-cuit-craquelin-croustillant-moelleux.JPG

Montage :

Tous les ingrédients sont prêts, il ne reste plus qu'à monter les Paris-Brest. Commencer par couper délicatement en deux les Paris-Brest en faisant attention de ne pas les casser. Il faut donc qu'ils soient bien cuits pour ça !

 

Sortir la crème pâtissière au praliné et la battre afin qu'elle reprenne une belle texture de crème. Remplir une poche à douille et déposer un bon tas de crème dans chaque demi-choux du bas. A l'aide d'un cornet ou d'une autre poche à douille, déposer un peu de praliné pur au centre du choux puis recouvrir d'un peu de crème pâtissière. Déposer les chapeaux de pâte à choux et saupoudrer le tout de sucre glace.

 

Et voilà, les Paris-Brest à la Conticini sont terminés. A conserver au frais et déguster dans la journée pour un choux au top ! 

 

délicieux-paris-brest-recette-maison-noisette

 

Vous pouvez bien sûr préparer le craquelin à l'avance et le laisser au frais. Pareil pour la pâte à choux que vous pouvez même congeler avant passage au four (il faudra juste un temps de cuisson doublé). La crème pâtissière doit se consommer rapidement. Vous pouvez la préparer la veille si vous mangez le Paris-Brest le jour même.

 

Bonne dégustation !! C'est juste une tuerie !!!

 

paris-brest-noisette-recette.JPG

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Recettes de chef
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 18:00

recette-praline-maison-aux-noisettes-michalak.JPG

 

Je ne suis pas très fan de praliné mais depuis que j'ai testé cette recette, je suis revenu sur ce fait ! Rien que les bonnes odeurs de noisettes torrifiées et caramélisés m'ont fait chaviré ! Quel délice !! Ce praliné est super simple à faire et quelles saveurs !! Mmhh !! 

 

J'ai tiré cette recette du livre de Christophe Michalak, Les desserts qui me font craquer. Elle est utilisé dans le livre pour faire son célèbre Paris-Brest, tout en longueur. J'ai préféré l'utilisé dans un Paris-Brest dont la recette vient de Philippe Conticini et c'est juste une tuerie !!

 

praliné-noisette-recette-facile-christophe-michalak

 

Pour réussir ce merveilleux praliné à la Michalak, rien de plus simple : des noisettes, du sucre et un bon robot !! Oui oui c'est bien tout ce qu'il faut ! Pas la peine de dépenser des milles et des cents pour un petit pot de praliné alors que c'est simple, pas cher et tellement meilleur fait maison ! Ah si les odeurs pouvaient passer par ordi interposé, vous comprendriez... ^^

 

recette-christophe-michalak-praline-maison.JPG

Ingrédients pour un pot de praliné (environ 200g) :

- 200g de noisettes entières

- 130g de sucre

- 1 pincée de sel

 

Préchauffer le four à 150°C.

 

Commencer par faire torréfier les noisettes au four. Pour cela, mettre les noisettes sur une plaque et enfourner pour 10 à 15 minutes à 150°C. Elles sont torréfiées une fois que le centre a bruni et que la couleur devient caramel. Cette étape permet de révéler toute la saveur de la noisette. Sortir les noisettes du four et laisser refroidir.

 

Frotter celles-ci entre les mains ou dans un torchon pour enlever la peau.

 

Dans une casserole, cuire le sucre à sec (sans eau) à feu moyen. Dès que le caramel blondi, ajouter les noisettes et mélanger.

 

recette-praline-noisette-maison.JPG

Le sucre va d'abord cristalliser mais en laissant sur le feu un peu plus longtemps il va refondre pour former un caramel. Mélanger puis enlever du feu et verser les noisettes caramélisées sur du papier cuisson. Laisser refroidir puis casser en morceau.

 

noisette-caramelisee-pralin-praline.JPG

 

Mettre les morceaux de noisettes caramélisées dans un bon robot mixeur et commencer à mixer. Au bout de quelques secondes, on obtient de petits morceaux de noisettes caramélisées, c'est le pralin ! Là, l'odeur est déjà divine !

 

recette-pralin-noisettes-maison-michalak.JPG

 

Continuer à battre quelques minutes en s'arrêtant des fois pour le bien du robot.

 

praline-maison.JPG

Au bout de quelques minutes, les noisettes vont être entièrement broyées et former une pâte bien homogène et onctueuse, c'est le praliné. Je n'ai mis que 5 minutes à l'obtenir, donc c'est pas si long que ça ! Si pour vous, c'est plus long, ne désespérez pas, ça va venir ! Il faut continuer de mixer et vous obtiendrez du praliné. (j'ai vu des fois sur d'autres blogs que ça prenait 30 minutes, mais ça a marché!)

 

recette-praline-maison-robot.JPGrecette-praline-noisette-etapes.JPG

 

Transvaser le praliné dans un pot hermétique et conserver à température ambiante. Il se conserve bien du moment qu'il est dans un contenant hermétique. On peut aussi conserver le pralin et l'utiliser dans diverses préparations. 

 

Bonne dégustation !

 

recette-praline-pralin-maison.JPG

praline-noisette-caramelise-maison-recette.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by lacuisinedemalou - dans Recettes de chef
commenter cet article

Présentation

  • : La Cuisine de Malou
  • La Cuisine de Malou
  • : Un blog pour partager ma passion de la pâtisserie et des bonnes choses. C'est aussi l'occasion de partager mes origines alsaciennes en vous faisant découvrir des recettes typiques de la région.
  • Contact

Merci pour votre visite sur mon blog ! J'espère que vous trouverez ce que vous cherchez et que mes recettes vous plairont.


N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à me poser des questions, c'est avec plaisir que j'y répondrai.Pour ne rien rater, vous pouvez vous inscrire à la newsletter. Vous recevrez les articles à leur parution. J'ai également une newsletter mensuelle qui paraît au début de chaque mois, alors inscrivez-vous !

Pour tous ceux qui voudraient imprimer mes articles, il suffit de cliquer sur l'onglet "plus" en bas de l'article désiré et sur imprimer !

Pour tous ceux qui aimerait m'écrire personnellement ou m'envoyer des photos de leurs réalisations, voici mon adresse mail : lacuisinedemalou@gmail.com.

C'est avec plaisir que je réceptionnerai votre mail et vos photos, qui seront alors mises à l'honneur sur le blog ! =)


Bonne visite ! =)

 

Je rappele que tous les éléments présents sur ce blog (photos, textes et vidéos) sont soumis aux droits d'auteurs.

Recherche

Vous pouvez me retrouvez sur Youtube !!

Archives

Référencement

750g.jpg

 

LOGO_RECETTES_CUISINE.png

 

hellocoton

Partenaires

logo---Copie--2-.png

6462 300x300